BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

Chiffres du MondeAltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

LILAR SUZANNE (1901-1992)

Née à Gand, Flamande de langue française, Suzanne Lilar fait partie de ces rares écrivains qui auront réussi, au xxe siècle, à réinventer un grand style de l'érotique et de la mystique, à penser leurs connexions et leurs apories. Le sentiment tragique de la vie est ici rehaussé, et comme survolté, par une joie existentielle, qui a souvent le dernier mot. À la fin d'Une enfance gantoise (1976), la narratrice évoque, parmi les songes mythologiques qui l'ont poursuivie, ceux que « nous reconnaissons à leur félicité incomparable et au déchirement qui accompagne leur réveil ». Dans les dernières lignes de cette Confession anonyme (1960), qui aurait pu être sous une autre plume la plus triste des histoires d'amour, apparaît en ligne de fuite « cette félicité d'union dont Swedenborg pensait que nos pauvres amours ne sont que la réfraction et la correspondance ». Ce beau nom de « félicité » — que Flaubert donna jadis à sa plus modeste héroïne — domine ainsi le jeu des humiliations et des frustrations éprouvées par la protagoniste, « Benvenuta ». Dans tous ses écrits, Suzanne Lilar ne cesse d'explorer un monde inconnu, et peut-être fictif, qui constitue son univers originaire, « celui où se méditent les formes et les archétypes, où se concertent les contraires ». La magie poétique de l'analogiste et la perspicacité critique de l'analyse s'accordent selon des accents qui ont séduit André Breton et Julien Gracq ; ils évoquent aussi, parfois, Baudelaire ou René Char.

La Confession anonyme, parue d'abord sans nom d'auteur, puis signée par l'écrivain, enfin liée en 1983 au beau visage de Fanny Ardant par le pouvoir du film d'André Delvaux (rebaptisé Benvenuta), est un des grands récits d'amour fou du xxe siècle : chaste et brûlant, pervers et sublimé, érotique et mystique. S'il est vrai que l'amour-passion est un fruit tardif du catharisme, Benvenuta et Livio méritent de se voir associés, dans notre imaginaire, à Héloïse et Abélard, ou à Tristan et Yseult. Et s'il existe bien, entre le roman et la confession, un genre ince […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  1 page…

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média