BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

BATAILLES NAVALES (âge de la voile) (repères chronologiques)

31 juillet-8 août 1588 La Armada Grande (l'Invincible Armada), forte de 130 vaisseaux (dont 60 galions et caraques de guerre) et 30 000 hommes, est envoyée en mai par Philippe II pour envahir l'Angleterre. Harcelée depuis Plymouth par les Anglais, désorganisée par des brûlots, elle livre bataille devant Gravelines le 8 août. La maniabilité des vaisseaux anglais et la puissance de feu de leurs canons rendent impossible le combat d'abordage, transposition du combat de galères. Poursuivie jusqu'au nord de l'Ecosse, décimée par les tempêtes, l'Armada rentrera avec 65 vaisseaux et 7 500 hommes à Santander en septembre. Cette première bataille où l'artillerie joua un rôle majeur met fin à l'hégémonie navale espagnole.

1652-1654 La première guerre anglo-hollandaise voit l'apparition du vaisseau de ligne, doté d'une artillerie répartie en deux ou trois étages de batteries disposées sur les flancs percés de sabords. Á la bataille de Portland (Dorset), le 2 mars 1653, la formation en ligne de front, héritée des galères, est abandonnée : les Anglais inaugurent pour la première fois le combat en « ligne de file », privilégiant le duel d'artillerie.

11-14 juin 1666 Bataille des Quatre-Jours, victoire hollandaise de l'amiral Ruyter sur les Anglais à l'issue d'un des combats les plus longs et les plus meurtriers des guerres anglo-hollandaises : perte de 17 vaisseaux et de 5 000 hommes côté anglais contre 6 bâtiments et 2 000 hommes côté hollandais. La bataille fait la preuve de la difficulté d'une victoire décisive en raison des tactiques et des matériels alors en usage.

10 juillet 1690 Bataille de Bévéziers (déformation de Pevensey, Sussex). Victoire d'une flotte française de 70 vaisseaux et 28 000 hommes aux ordres de Tourville sur 60 vaisseaux anglo-hollandais (22 vaisseaux anglais et 34 hollandais, 23 000 hommes) commandés par Arthur Herbert. Les coalisés perdent 17 navires (12 hollandais), et 2 100 hommes (dont 2 000 Hollandais) ; les Français ne perdent aucun navire et dénombrent 340 morts. Tourville n'exploita pas sa maîtrise de la Manche.

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  2 pages…

 

Pour citer cet article

BATTESTI, « BATAILLES NAVALES (âge de la voile) - (repères chronologiques)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/batailles-navales-age-de-la-voile-reperes-chronologiques/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.