7-21 octobre 1985Proche-Orient. Détournement de l'« Achille-Lauro »

 

Le 7, le paquebot de croisière italien Achille-Lauro, avec environ quatre cent cinquante personnes à bord, est détourné au large des côtes égyptiennes par quatre Palestiniens, alors que, après avoir débarqué plus de six cents passagers à Alexandrie pour une brève visite touristique du Caire, il se dirigeait vers Port-Saïd. L'opération, revendiquée par le Front de libération de la Palestine (F.L.P.), qui exige la libération d'une cinquantaine de Palestiniens emprisonnés en Israël, est condamnée par l'O.L.P.

Le 8, alors que le bateau se trouve au large du port syrien de Tartous, Leon Klinghoffer, un passager juif américain de soixante-neuf ans, hémiplégique, est assassiné par les pirates. Son corps, jeté à la mer, sera retrouvé sur le littoral syrien.

Le 9, les quatre terroristes se rendent aux autorités égyptiennes après avoir obtenu l'assurance des négociateurs égyptiens et italiens qu'ils seraient remis à l'O.L.P.

Dans la nuit du 10 au 11, le Boeing-737 égyptien transportant vers Tunis les quatre auteurs du détournement de l'Achille-Lauro est intercepté par quatre avions de chasse américains, qui l'obligent à se poser sur les pistes d'une base de l'O.T.A.N. située à Sigonella, en Sicile. Après un bref conflit entre les autorités américaines et italiennes, Rome obtient que les pirates soient remis à la justice italienne. Le Boeing égyptien est transféré à Rome, avec à son bord deux hauts responsables de l'O.L.P., dont Aboul Abbas, chef du Front de libération de la Palestine et proche de Yasser Arafat. Washington, qui estime qu'Aboul Abbas est en fait l'organisateur de l'opération montée contre l'Achille-Lauro, demande son extradition vers les États-Unis. Mais Rome refuse de céder aux pressions américaines et organise, le 12 au soir, le départ d'Aboul Abbas pour la Yougoslavie.

Le 12, le président égyptien Moubarak se déclare « profondément choqué » de l'intervention américaine et accuse les États-Unis de « s'être livrés à un acte de piraterie à l'égard du Boeing égyptien ». La crise est qualifiée de « très grave » au Caire, où ont lieu de violentes manifestations anti-américaines.

Le 19, John Whitehead, sous-secrétaire d'État américain, est reçu à Rome par Bettino Craxi, puis, le 21, au Caire, par Hosni Moubarak. Il est chargé par le président Reagan d'apaiser les tensions apparues entre les États-Unis et l'Italie ainsi que l'Égypte.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  7-21 octobre 1985 - Proche-Orient. Détournement de l'« Achille-Lauro » », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/7-21-octobre-1985-detournement-de-l-achille-lauro/