6-12 juillet 2018Royaume-Uni. Démission de ministres partisans d'un « Brexit dur ».

 

Le 6, la Première ministre Theresa May présente un accord « sur une position commune pour l’avenir [des] négociations avec l’Union européenne » (UE). Cet accord qui entérine le maintien de liens étroits avec l’UE traduit un renoncement au principe d’un « Brexit dur ».

Le 8, le secrétaire d’État chargé du Brexit David Davis annonce sa démission, dénonçant l’accord défendu par Theresa May.

Le 9, le ministre des Affaires étrangères Boris Johnson, l’autre « hard brexiter » du gouvernement, fait de même, pour les mêmes raisons. Theresa May nomme au Foreign Office le ministre de la Santé Jeremy Hunt, opposant au Brexit, et au secrétariat d’État à la Sortie de l’Union européenne le ministre du Logement Dominic Raab, favorable au Brexit.

Le 12, le tabloïd The Sun publie un entretien avec le président américain Donald Trump, qui entame une visite officielle dans le pays, dans lequel celui-ci apporte son soutien aux partisans d’un « Brexit dur » et encense le ministre démissionnaire Boris Johnson qui ferait selon lui un très bon Premier ministre.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6-12 juillet 2018 - Royaume-Uni. Démission de ministres partisans d'un « Brexit dur ». », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-12-juillet-2018-demission-de-ministres-partisans-d-un-brexit-dur/