23 février - 3 mars 1981U.R.S.S. XXVIe congrès du P.C.U.S.

 

Le 23 février s'ouvre, à Moscou, le XXVIe congrès du P.C.U.S. Dans son rapport introductif, Leonid Brejnev propose un « programme alimentaire spécial » et une redéfinition du « socialisme développé », ainsi qu'une rencontre au sommet avec les États-Unis.

Les 24 et 25, les délégations étrangères se succèdent à la tribune. Stanisław Kania (Pologne) explique les « grandes difficultés » et les « dures épreuves » que traverse la Pologne ; Janos Kadar, premier secrétaire du P.C. hongrois, répond avec modération en exprimant sa solidarité avec le P.C. polonais. Fidel Castro (Cuba) dénonce les « odieux mensonges » des États-Unis à propos des événements du Salvador, tandis que Doussan Dragosavats, le délégué yougoslave, évoque l'« indépendance » et l'« égalité » dans les relations entre les partis et les États.

La journée du 27 est consacrée au projet du plan quinquennal 1980-1985, dont les objectifs sont en retrait par rapport à ceux du plan précédent.

Le 3 mars, le congrès se termine avec l'élection des dirigeants du parti. Aucune modification n'est apportée à la composition de ses organes. Le même jour, au cours d'une interview télévisée, le président Ronald Reagan répond à la proposition de sommet américano-soviétique. Il faudrait, pour que celui-ci ait lieu, que l'U.R.S.S. fasse un geste qui montre son « désir de modérer son impérialisme : ses agressions en Afghanistan, par exemple ».

—  Universalis



Pour citer l’article

«  23 février - 3 mars 1981 - U.R.S.S. XXVIe congrès du P.C.U.S. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/23-fevrier-3-mars-1981-xxvie-congres-du-p-c-u-s/