1er-14 juillet 2017Chine. Avertissement de Pékin à l'égard de Hong Kong.

 

Le 1er, le chef de l’État Xi Jinping préside les cérémonies du vingtième anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la Chine, ainsi que la prise de fonctions de Carrie Lam, élue en mars à la tête du nouvel exécutif de la région administrative spéciale. Xi Jinping affirme que les habitants de Hong Kong jouissent de « beaucoup plus de droits démocratiques et de libertés aujourd’hui qu’à aucun moment de leur histoire ». Mettant en garde les sympathisants des mouvements hostiles à Pékin qui se développent à Hong Kong depuis la « révolution des parapluies » de l’automne 2014, il déclare que « toute activité qui met en danger la souveraineté et la sécurité de la Chine, […] qui défie le pouvoir central, […] est un acte qui franchit une ligne rouge et est totalement inadmissible ». Les jours précédents, une polémique avait opposé Londres à Pékin à la suite de la dénonciation par la Chine, comme sans « signification concrète » ni « force obligatoire », de la déclaration conjointe sino-britannique de décembre 1984 qui jetait les bases de la rétrocession de Hong Kong et que le Royaume-Uni considère comme un traité international.

Le 14, la Haute Cour de Hong Kong déchoit de leur mandat quatre députés élus en septembre 2016, pour avoir prêté serment de façon irrégulière. En novembre 2016, deux députés membres du parti « localiste » Youngspiration avaient déjà été interdits de siéger pour le même motif.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-14 juillet 2017 - Chine. Avertissement de Pékin à l'égard de Hong Kong. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-14-juillet-2017-avertissement-de-pekin-a-l-egard-de-hong-kong/