17-29 mars 1982Salvador. Victoire de la droite aux élections

 

Le 17, quatre journalistes membres d'une équipe de télévision hollandaise sont tués à 70 kilomètres au nord de San Salvador. Il semble qu'ils aient trouvé la mort au cours d'une embuscade dressée par des éléments de l'armée régulière salvadorienne. Cependant, de violents combats se poursuivent entre la guérilla et les forces armées à quelques jours des élections, considérées comme une « farce » par la gauche.

Le 28, ont lieu les élections à l'Assemblée constituante, organisées sur les instances des États-Unis. Les soixante membres élus devront réviser la Constitution, élire un président provisoire et légiférer jusqu'aux élections présidentielles prévues pour 1983. Pour un pays quasiment en proie à la guerre civile, la participation électorale est exceptionnellement importante, ce qui représente une défaite pour les insurgés. Près d'un million cinq cent mille électeurs sont enregistrés. La Démocratie chrétienne, dirigée par José Napoleon Duarte, président de la junte au pouvoir, n'obtient que 24 sièges. Les cinq partis de droite ou d'extrême droite gagnent les 36 autres : l'Action républicaine nationaliste (Arena) fondée cinq mois auparavant par le commandant Roberto d'Aubuisson, considéré par les États-Unis comme étroitement lié aux groupes paramilitaires responsables de disparitions et d'assassinats, obtient près de 30 p. 100 des voix et dix-neuf élus.

Le 29, les cinq partis de droite concluent un accord de gouvernement. Cependant l'administration Reagan tente d'obtenir la participation d'éléments modérés de la Démocratie chrétienne à un gouvernement d'union nationale.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  17-29 mars 1982 - Salvador. Victoire de la droite aux élections », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/17-29-mars-1982-victoire-de-la-droite-aux-elections/