15 décembre 1986Trinité-et-Tobago. Victoire de l'opposition aux élections législatives

 

Le 15, les électeurs de Trinité-et-Tobago, deux îles situées au nord de la côte du Venezuela, renouvellent les 36 sièges du Parlement. L'Alliance nationale pour la reconstruction (N.A.R.), coalition de quatre partis d'opposition dirigée par Arthur Napoleon Robinson, remporte une victoire écrasante sur le Mouvement national du peuple (P.N.M.) du Premier ministre George Chambers, en enlevant 33 des 36 sièges. Au pouvoir depuis trente ans, le P.N.M. a été victime, outre l'usure du pouvoir, de la chute des prix du pétrole, principale ressource des îles. Ce changement, véritable tournant dans l'histoire de cet État indépendant depuis 1962, est salué par des scènes de liesse dans les rues de la capitale, Port of Spain.

—  Universalis



Pour citer l’article

«  15 décembre 1986 - Trinité-et-Tobago. Victoire de l'opposition aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/15-decembre-1986-victoire-de-l-opposition-aux-elections-legislatives/