Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

12-16 juin 2016

États-Unis. Tuerie dans un club gay d’Orlando

Le 12, un homme armé d’un fusil d’assaut ouvre le feu dans une boîte de nuit d’Orlando (Floride) fréquentée par la communauté gay, lesbienne, bisexuelle et transgenre, le Pulse. La plupart des clients parviennent à s’enfuir. Le tireur appelle le numéro d’urgence pour revendiquer son geste au nom de l’organisation État islamique (EI). L’homme est tué lors de l’assaut donné par la police. Le bilan s’élève à quarante-neuf morts. Il s’agit de la tuerie de masse la plus meurtrière survenue dans le pays. Le tireur, Omar Mateen, est un agent de sécurité américain d’origine afghane. Il avait été interrogé deux fois par le FBI, en 2013 et 2014, en raison de propos et de relations islamistes. En mai, le porte-parole de l’EI Abou Mohammed al-Adnani avait de nouveau incité les musulmans à tuer des « infidèles » à l’occasion du ramadan.

Le 13, le candidat à l’investiture républicaine en vue de l’élection présidentielle de novembre, Donald Trump, promet de « suspendre l’immigration en provenance de régions du monde ayant un passé avéré de terrorisme contre les États-Unis, l’Europe ou [leurs] alliés ».

Le 16, le président Barack Obama rencontre les familles des victimes à Orlando. Il affirme sa volonté de « poursuivre sans répit les groupes terroristes », mais remarque que « les deux dernières attaques sur [le sol des États-Unis], Orlando et San Bernardino, ont été le fait d’individus ayant grandi ici-même […], déformés et pervertis par une propagande de haine qu’ils ont vue sur Internet ».

— Universalis

Événements précédents