ZUNI ou ZUÑI

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Tribu d'Indiens Pueblo d'Amérique du Nord vivant actuellement dans une réserve située au Nouveau-Mexique, à la frontière de l'Arizona, les Zuni (qui se nomment eux-mêmes Shiwi) parlent une langue qui doit être liée au pénutia ou à l'uto-aztèque. Nous ne savons rien de leurs origines ni des débuts de leur histoire. Les mythes zuni racontent que les ancêtres émergèrent de la terre et errèrent un certain temps avant de s'installer sur leur territoire actuel. À l'époque où les Espagnols les découvrirent (xvie s.), ils vivaient à Hawikuh et dans cinq ou six autres villes. On les appela les sept villes de Cibola. Les imaginations débridées embellirent la réalité, et ces villes devinrent le centre de l'Eldorado que cherchèrent en vain Coronado et d'autres explorateurs. Lorsque les Espagnols écrasèrent la rébellion pueblo à la fin du xviie siècle, les Zuni s'entassèrent dans un seul village constitué de maisons à plusieurs étages.

La société zuni est composée de treize clans matrilinéaires ; dans cette société, les femmes possèdent les maisons et les réserves de blé et les hommes ont la haute main sur tout ce qui a trait aux donnés cérémoniels et religieux. Ils s'occupent surtout de la culture du maïs, mais certains d'entre eux se sont spécialisés dans l'orfèvrerie et le travail des turquoises. Les femmes se spécialisent dans la vannerie et la poterie. Comme tous les Indiens Pueblo, les Zuni sont en général paisibles, et animés d'un profond sentiment religieux. Toute l'activité cérémonielle tend à assurer la venue de la pluie, ainsi que la fertilité et la fécondité des femmes. La société zuni est une théocratie où le Conseil suprême est formé par les chefs des confréries religieuses. De nombreuses cérémonies font intervenir les katchinas : costumés et masqués, les hommes membres des confréries religieuses figurent ces personnages de nature divine, dispensateurs de pluie et gardiens de la bonne conduite des enfants, auxquels ils distribuent, selon les cas, punitions et friandises. Devenus adolescents, les jeunes garçons sont initiés au culte katchina ; ils sont fouettés rituellement, et on leur révèle, sous le sceau du secret, que les katchina ne sont que des hommes déguisés. Ils deviennent alors acteurs à leur tour.

Bien que les Zuni aient été profondément influencés par le mode de vie américain, ils n'en conservent pas moins certains aspects de leur culture traditionnelle. En 2000 la population des Zuni s'élevait à quelque 9 600 personnes.

—  Agnès LEHUEN

Écrit par :

Classification


Autres références

«  ZUNI ou ZUÑI  » est également traité dans :

PUEBLO, ethnie

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 667 mots

Descendants des Mogollon et Anasazi, peuples qui vivaient avant la conquête, les Pueblo sont un groupe de peuples qui occupent différentes parties du nord-est de l'Arizona et du nord-ouest du Nouveau-Mexique . Lors du recensement de 2000, ils étaient 74 000, dont 62 p. 100 au Nouveau-Mexique et 17 p. 100 en Arizona. Ils vivent dans des villages permanents, aux maisons très serrées, connus sous le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pueblo-ethnie/#i_40034

Pour citer l’article

Agnès LEHUEN, « ZUNI ou ZUÑI », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/zuni-zuni/