XUEFEN YUAN (1922-2011)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Personnalité mondialement reconnue, l'actrice et administratrice d'opéra chinoise Yuan Xuefen fut la protagoniste déterminée et enthousiaste du renouveau du Yueju (opéra Yue, ou de Shaoxing, une forme de l'opéra chinois).

Née le 26 mars 1922, dans la province du Zhejiang (Chine), Yuan Xuefen se passionne dès l'enfance pour ce genre lyrique. Cet art créé au début du xxe siècle repose sur une trame très souple propice à l'improvisation, où, à l'origine, tous les rôles, y compris féminins, sont interprétés par des hommes. L'apport novateur de Yuan Xuefen se traduit par la mise en œuvre d'une série de développements, parmi lesquelles l'introduction d'éléments empruntés à la forme d'opéra chinois Kunqu (ou Kunju, une des plus anciennes), ainsi qu'aux techniques en vigueur dans le théâtre et le cinéma occidentaux – rédaction de scénarios précis, importance accrue accordée aux éclairages et aux décors, véracité historique des costumes, jeu des comédiens moins stylisé. En tant qu'actrice, elle est surtout réputée pour son interprétation magistrale, en 1946, du rôle principal de l'opéra Yue Xianglin Sao (« Belle-sœur Xianglin » ou « L'Épouse de Xianglin »), adaptation de la nouvelle de l'écrivain Lu Xun intitulée Zhufu (Le Sacrifice du nouvel An, 1924). Artiste éclectique, Yuan Xuefen participe, dans les années 1930, à des émissions radiophoniques. Par ailleurs, à partir du début des années 1940, elle joue avec bonheur dans plusieurs films – sa prestation dans l'adaptation cinématographique par Cen Fan de Xianglin Sao, en 1978, étant l'une des plus remarquables. En 1944, elle crée la troupe d'opéra Yueju Xuefen, et prend, au cours des années 1950, la direction de l'Académie de Yueju de Shanghai. Mais la révolution culturelle, qui bannit les arts traditionnels, la contraint à renoncer à ce poste, et, séparée de son jeune fils, elle connaîtra la prison et la torture. Elle est réhabilitée et rétablie dans ses fonctions en 1976. Yuan Xuefen sera distinguée par de nombreux prix, tant dans son pays qu'à l'étranger, recouvrant ainsi sa notoriété sur le plan international.

Elle meurt le 19 février 2011, à Shanghai.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« XUEFEN YUAN (1922-2011) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/xuefen/