MONOD WILFRID (1867-1943)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Théologien réformé français, prédicateur à l'église de l'Oratoire à Paris (1907) et professeur à la Faculté de théologie protestante de Paris (1909). Influencé par T. Fallot, Wilfrid Monod prêcha inlassablement l'engagement des chrétiens dans la réalité sociale, donnant ainsi naissance au groupe des chrétiens sociaux. Il anima ce mouvement aux côtés d'Élie Gounelle, avec lequel il travailla aussi en faveur de l'unité du protestantisme français. Il créa, en 1905, la Fédération des Églises protestantes de France et fut nommé en 1912 président de l'Union des Églises réformées de France.

—  Jean-Louis KLEIN

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Louis KLEIN, « MONOD WILFRID - (1867-1943) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilfrid-monod/