VOLKOFF VLADIMIR (1932-2005)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrivain français. Fils de Russes blancs réfugiés à Paris, Vladimir Volkoff, muni d'une licence de lettres, goûte à l'enseignement avant d'être mobilisé pendant la guerre d'Algérie. Ses premiers romans ne lui assurent qu'une faible notoriété, jusqu'à ce que, en 1979, Le Retournement, roman d'espionnage dédié à Graham Greene, le projette sur l'avant-scène. Le livre sera traduit en douze langues. Suivent plusieurs dizaines de romans et d'essais où s'expriment ses convictions d'orthodoxe convaincu et d'homme de droite dans la lignée de Maurras : ainsi de sa diatribe La Désinformation, arme de guerre (1986), de son apologie Du Roi (1987) ou de son roman historique Les Hommes du tsar (1989). Arrière-petit-neveu de Tchaïkovski, Volkoff a rédigé une biographie de ce compositeur.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« VOLKOFF VLADIMIR - (1932-2005) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-volkoff/