SMIRNOV VLADIMIR (1964- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Longtemps, le fondeur kazakh Vladimir Smirnov put se sentir maudit des dieux à l'occasion des jeux Olympiques. Médaillé d'argent des 15 et 30 kilomètres, ainsi que du relais (avec l'U.R.S.S.), en 1988, il obtint encore la deuxième place sur 10 kilomètres et en poursuite en 1994. Ce n'est que le dernier jour des Jeux de Lillehammer qu'il toucha enfin l'or, sur 50 kilomètres, l'épreuve reine. Malgré sa déception liée à l'échec de ses favoris – Björn Daehlie et Vegard Ulvang –, le public norvégien lui rendit un vibrant hommage.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification


Autres références

«  SMIRNOV VLADIMIR (1964- )  » est également traité dans :

LILLEHAMMER (JEUX OLYMPIQUES DE) [1994] - Chronologie

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 989 mots

Dans le chapitre « 27 février »  : […] Alberto Tomba, distancé dans la première manche du slalom, réalise un second parcours de feu : il reprend 1,69 s à l'Autrichien Thomas Stangassinger, qui conserve cependant un avantage de 0,15 s, lequel lui vaut la médaille d'or, devant l'Italien. Pour toute la Norvège, l'épreuve reine de ces Jeux est le 50 kilomètres style classique de ski de fond. Au fil des minutes, il apparaît que le Kazakh V […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/1994-17es-jeux-olympiques-d-hiver/#i_98625

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « SMIRNOV VLADIMIR (1964- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-smirnov/