NARCEJAC THOMAS (1908-1998)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrivain français, de son vrai nom Pierre Ayraud. Après avoir publié en solitaire plusieurs titres reconnus (La Mort est du voyage, 1948) il s'associe à Pierre Boileau pour une fructueuse collaboration (Celle qui n'était plus, 1952 ; D'entre les morts, 1954 ; Les Magiciennes, 1957 ; Les Louves, 1973). Stricte répartition des tâches : Boileau imagine l'intrigue, tandis que Narcejac lui donne sa structure et son épaisseur romanesque. Quarante-trois romans sont ainsi publiés sous le nom de Boileau-Narcejac, les plus fameux ayant donné lieu à des adaptations au cinéma par Hitchcock (Vertigo) et Clouzot (Les Diaboliques). Le couple Boileau-Narcejac a tenté d'inventer une troisième voie, entre le classique roman policier et le roman noir américain. Il propose également une réflexion sur le genre (Le Roman policier, 1964 ; Une machine à lire : le roman policier, 1975), ainsi que des Mémoires (Tandem, ou trente-cinq ans de suspense, 1986).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« NARCEJAC THOMAS - (1908-1998) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-narcejac/