FOSSETT STEVE (1944-2007)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Après avoir fait fortune à la Bourse de Chicago au début des années 1980, l'Américain Steve Fossett, devenu milliardaire, a été dévoré par la nécessité d'établir ou de faire tomber des records, d'être l'homme de la vitesse dans les airs, sur l'eau ou sur terre. Il s'est notamment illustré en natation, en alpinisme, en course automobile, en voile, en aviation et en ballon. Pour le dire vite, c'était tout simplement l'homme des trois tours du monde : en ballon, à la voile et en avion.

Né à Jackson dans le Tennessee le 22 avril 1944, Steve Fossett rejoint rapidement la Californie avec ses parents. Titulaire d'un M.B.A. (master in business administration) qu'il décroche à l'université de Saint Louis (Missouri), il débute en 1970 comme courtier à la Bourse de Chicago. On dit de lui que c'est un homme secret et peu bavard. De taille moyenne, trapu, l'allure bonhomme, on ne lui attribuerait pas toute de suite le qualificatif de grand sportif. Pourtant, il collectionnera de nombreux records dans diverses disciplines.

La chasse aux records n'est vraiment plus de son âge, estimait son épouse Peggy. Steve Fossett se pressait alors de répondre qu'il continuerait toute sa vie, « sans se fixer aucune limite d'âge ». Ce sont seulement les disciplines qui changeront, admettait-il. Le palmarès de ce sportif accompli, qui a touché à tout, est impressionnant.

Fossett traverse la Manche à la nage en 1985, participe à des courses d'endurance comme l'Iditarod Dog Sled Race – la célèbre course de traîneaux à chiens – en Alaska en 1993 et 1996, puis au triathlon Ironman d'Hawaii (1996). On le retrouve aux Vingt-Quatre Heures du Mans en 1993 et 1996, à Daytona (1993, 1994 et 1995) et au Paris-Dakar (1994). On lui prête plus de deux cents ascensions en montagne avec deux records de ski de fond au Colorado. Seul celui de l'Everest lui a résisté (deux tentatives).

Dans le domaine de la voile, il se classe cinquième lors de sa première participation à la Route du rhum en 1994. Dans la foulée, il gagne vingt-quatre courses, dont huit en battant divers records de vitesse. Il remporte le Tour d'Irla [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Philippe BURON PILÂTRE, « FOSSETT STEVE - (1944-2007) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/steve-fossett/