SEUL DANS LE NOIR (P. Auster)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le narrateur de Seul dans le noir (trad. C. Le Boeuf, Actes sud, Arles, 2009), dernier roman de Paul Auster, est une fois encore un Jonas confiné dans le ventre de la baleine, espace mental aux abords de la mort, de la survie ou de la renaissance. Dans ce voyage au bout de la nuit en mode mineur, la sauvagerie de la guerre affleure partout, jusqu'à un « cœur des ténèbres » évoqué dès la première page puis longuement repoussé par d'autres histoires qui à la fois l'évitent et le préfigurent. Le titre original, Man in the Dark (2008), désigne aussi bien le sort d'un seul homme qu'un lot universel, marqués par la noirceur de l'Histoire et l'épreuve intime de la perte et du deuil. Mais cette « nuit blanche de plus dans le grand désert américain » préside aussi au souvenir et à la rêverie. Auster reconduit ainsi l'alliance scellée dès ses premiers livres entre la privation et la réinvention de soi et du monde, fût-elle lacunaire et voisine de l'effacement.

Âgé, veuf, tenté par le suicide, le narrateur de Seul dans le noir est cerné par les chagrins de ses proches dans une maison du Vermont où les nuits ne passent qu'avec le secours des histoires, inventées ou vécues. La première moitié du roman fait alterner, d'une part, le récit à la première personne de son insomnie, de souvenirs personnels, et de scènes de sa vie quotidienne ; et, d'autre part, un récit improvisé, à la troisième personne, autour d'un personnage transporté dans une Amérique méconnaissable, plongée en pleine guerre civile. Au cours de cette seconde Sécession, les États indépendants d'Amérique (le nord-est, de la Pennsylvanie au Maine, et bientôt jusqu'au Wisconsin) affrontent les troupes fédérales du président George W. Bush, tandis que la côte ouest fonde la république indépendante de Pacifica. Le narrateur imagine ainsi à grands frais (treize millions de morts) un monde où le 11-Septembre n'a pas eu lieu, pas plus que l'invasion de l'Irak.

L'Amérique noctur [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

  • : maître de conférences en littérature américaine à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification

Les derniers événements

22 janvier - 3 février 1991 • France • Élections législatives partielles à Lyon et à Paris.

(où le candidat officiel du R.P.R., resté seul en course, est élu), à 66,79 et 69,61 p. 100 à Lyon, où Michel Noir (76,46 p. 100 des voix) et Jean-Michel Dubernard (71,69 p. 100) l'emportent face aux candidats du F.N., qui obtiennent cependant 25,53 et 28,30 p. 100 des suffrages.  [...] Lire la suite

26 octobre 1990 • États-Unis • Condamnation du maire noir de Washington.

Marion Barry, maire noir de Washington, qui avait été arrêté le 18 janvier en flagrant délit de consommation de cocaïne et reconnu coupable, le 10 août, d'un seul des quatorze chefs d'inculpation prononcés contre lui, est condamné à six mois de prison et 5 000 dollars d'amende pour consommation [...] Lire la suite

8-29 mars 1988 • États-Unis • Candidats en tête pour la présidentielle à l'issue du "Super Tuesday"

, le vice-président George Bush conforte son avance sur son seul véritable challenger, le sénateur du Kansas Robert Dole. Chez les démocrates, la situation est moins tranchée : le gouverneur du Massachusetts Michael Dukakis ne réussit pas à distancer le pasteur noir Jesse Jackson, qui continue à [...] Lire la suite

3-24 mai 1987 • France • Division de la majorité face à l'extrême droite

plus que les sondages soulignent que Jean-Marie Le Pen, candidat déclaré à la présidence de la République, pourrait jouer un rôle d'arbitre au second tour de l'élection présidentielle. Le 14,Le Monde publie une tribune libre de Michel Noir, ministre (R.P.R.) du Commerce extérieur [...] Lire la suite

3 avril 1984 • États-Unis • Primaires démocrates dans l'État de New York

remporté, le 28 février, la première élection primaire, n'obtient que 72 délégués contre 133 à Walter Mondale. Cette victoire, qui confirme une tendance apparue dans d'autres primaires, permet au chef de file de l'appareil démocrate de reprendre l'avantage sur le sénateur du Colorado. Le pasteur noir [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Anne BATTESTI, « SEUL DANS LE NOIR (P. Auster) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/seul-dans-le-noir/