RUGBY : TOURNOI DES CINQ NATIONS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le XV tricolore n'avait jamais encore été invité à rencontrer l'Écosse ; voilà qui est chose faite, le 22 janvier 1910 à Édimbourg (le match se soldant par la victoire de l'Écosse par 27 à 0). Tout est désormais réuni pour que naisse le Tournoi des cinq nations. Cette année-là, la France est battue par le pays de Galles (1er janvier, 41-14), l'Angleterre (3 mars, 11-0) et l'Irlande (28 mars, 8-3).

Ces rencontres annuelles ne feront pas l'objet d'un classement officiel avant 1996, mais la lutte pour la Triple Couronne, chez les Britanniques, ou la quête du Grand Chelem formeront, durant presque un siècle, le cœur du jeu de rugby et ne cesseront de passionner les foules, du moins dans l'hémisphère Nord. La création de la Coupe du monde en 1987, l'affirmation du professionnalisme en 1995 et la domination des nations du Sud depuis lors vont faire progressivement perdre au Tournoi son statut de compétition majeure du rugby.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « RUGBY : TOURNOI DES CINQ NATIONS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rugby-tournoi-des-cinq-nations/