JENKINS ROY HARRIS (1920-2003)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme politique britannique. Issu d'une famille modeste dont le père, ancien mineur, était devenu député travailliste, Roy Jenkins passe son enfance dans l'univers du Labour. Il est élu à son tour en 1948. Membre des deux cabinets Wilson, il y est (1965-1967 et 1974-1976) un ministre de l'Intérieur réformateur (dépénalisation de l'avortement et de l'homosexualité, abolition de la censure au théâtre, réforme du divorce) et un chancelier de l'Échiquier rigoureux (1967-1970). Numéro deux avec le Labour, il quitte sa fonction pour « désaccord à propos de l'Europe » et, lors du référendum de 1975, milite pour le maintien du Royaume-Uni dans l'Europe. De 1977 à 1981, il préside la Commission de Bruxelles. En rupture de Labour, il lance, avec trois autres « européens », le Social Democratic Party (1981-1987) qui fera alliance avec les libéraux avant de fusionner avec eux, échouant à supplanter les travaillistes. Écrivain, Roy Jenkins est l'auteur de biographies d'hommes politiques britanniques (Gladstone, Asquith, Churchill).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« JENKINS ROY HARRIS - (1920-2003) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/roy-harris-jenkins/