BLANCHE ROLAND (1943-1999)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Comédien français. La rencontre avec le metteur en scène de théâtre Jean-Michel Ribes fut décisive pour Roland Blanche. Il va jouer, sous sa direction, dans une dizaine de pièces. Au théâtre toujours, on le voit dans Le Temps et la chambre de Botho Strauss (mise en scène de Patrice Chéreau, 1991) ou La Résistible Ascension d'Arturo Ui, de Brecht (mise en scène de Jérôme Savary, 1994). Au cinéma, il parvient à donner une personnalité à des rôles souvent ingrats, notamment dans Nikita (Luc Besson, 1990), L'Otage de l'Europe (Jerzy Kawalerowicz, 1989) ou Trop belle pour toi (Bertrand Blier, 1989).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« BLANCHE ROLAND - (1943-1999) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/roland-blanche/