RUIZ RAÚL (1941-2011)

Cinéaste et homme de théâtre né à Puerto Montt (Chili) le 25 juillet 1941, Raúl Ruiz (dont le prénom s'est francisé en Raoul) étudie la théologie et le droit avant de s'initier au cinéma en Argentine. Dès son adolescence, il compose une centaine de pièces de théâtre avant de travailler plusieurs années au Mexique à réécrire des séries pour la télévision. Après divers courts-métrages, il réalise au Chili son premier long-métrage, Los Très Tristes Tigres (Trois Tristes Tigres, 1968). Il se distingue d'emblée par son rejet du réalisme documentaire et son goût pour les jeux du langage. Après l'accession au pouvoir de l'Unité populaire, il se voit interdire La Expropriaçión (L'Expropriation, 1972), qu'il achève en France, après la chute d'Allende.

Responsable du cinéma au sein du Parti socialiste du président, il a refusé le rôle de l'« artiste militant » (« qui n'est ni un bon artiste ni un bon militant »). En exil après le coup d'État du 11 septembre 1973, il rejette celui de « réfugié », ironisant, dans Dialogues d'exilés (1974), sur les Chiliens de Paris qui tentent de revivre leur situation et leurs coutumes. Il choisit d'accepter les normes culturelles imposées et tous les travaux de commande, quitte à les détourner. Sa filmographie réelle précédera toujours sa filmographie écrite de quelques titres ou projets. Ruiz tourne tout – courts ou longs-métrages, documentaires, jeux, fictions, théâtre filmé (Mammame, 1985) – et pour tout organisme (surtout institutionnel), cinéma, télévision, ministères, festivals, particulièrement maisons de la culture (il a travaillé avec celle de Grenoble et dirigé celle du Havre).

La situation de l'exilé se retrouve pourtant en creux dans l'aspect atypique du cinéma ruizien, difficilement assimilable à la mentalité d'un pays cartésien. Son inspiration multiforme relève d'une pluriculturalité pratiquement illimitée. Il adapte ou emprunte aussi bien à Borges, Pavese, Kafka, Adamov, Klossowski, Des Forêts, Stevenson, Shakespeare, Racine ou Proust qu'aux feuilletons et mélodrames latino-américains. Les films de Ruiz produisent un double ef [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages






Écrit par :

  • : critique et historien de cinéma, chargé de cours à l'université de Paris-VIII, directeur de collection aux Cahiers du cinéma

Classification

Les derniers événements

28 février 1995 • Mexique • Arrestation du frère de l'ancien président Carlos Salinas pour assassinat.

Le 28, Raúl Salinas, frère de l'ancien chef de l'État, est arrêté à Mexico. Il est accusé d'avoir commandité, en septembre 1994, l'assassinat du secrétaire général du Parti révolutionnaire institutionnel (P.R.I.) au pouvoir, José Francisco Ruiz. Il aurait agi avant tout pour des motifs personnels [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Joël MAGNY, « RUIZ RAÚL - (1941-2011) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/raul-ruiz/