PORT ELIZABETH

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

carte : Afrique du Sud : carte administrative

Afrique du Sud : carte administrative

Carte administrative de l'Afrique du Sud. 

Afficher

Une des principales villes d'Afrique du Sud située dans la province du Cap-Est, Port Elizabeth (rebaptisée, depuis 2000, Nelson Mandela) avait une population estimée à 1,2 million d'habitants en 2004.

La ville s'est développée dans la baie d'Algoa, découverte dès 1488 par le Portugais Bartolomeu Dias. Trois siècles plus tard, les Anglais y installent un fort (1799) et, en 1820, quatre mille colons y débarquent : le gouverneur du Cap donne à la nouvelle ville le prénom de son épouse. L'essor de l'agglomération a été particulièrement rapide depuis la Seconde Guerre mondiale. Port Elizabeth est en effet un centre industriel important : usines de construction automobile, de matériel électrique, de caoutchouc synthétique, de tannage et de chaussures, conserveries... Le port moderne, qu'il a fallu construire en gagnant sur la mer à partir de 1932, est très actif : il exporte du manganèse et du minerai de fer ainsi que de nombreux produits agricoles, la laine en particulier. Toutefois, depuis 2000, un nouveau port en eau profonde ainsi qu'une zone industrielle (métallurgie, automobile, aluminium) sont en construction à une vingtaine de kilomètres de la ville.

Port Elizabeth est également un centre de tourisme, grâce à ses belles plages (Kingsbeach), appréciées pour le surf. La ville s'étire le long de la plaine côtière, mais escalade également le rebord du plateau de quatre-vingt-dix mètres qui domine le littoral.

—  Alain HUETZ DE LEMPS

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

Classification

Autres références

«  PORT ELIZABETH  » est également traité dans :

AFRIQUE DU SUD RÉPUBLIQUE D'

  • Écrit par 
  • Ivan CROUZEL, 
  • Dominique DARBON, 
  • Benoît DUPIN, 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Philippe-Joseph SALAZAR, 
  • Jean SÉVRY, 
  • Ernst VAN HEERDEN
  •  • 29 843 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Le Cap-Est »  : […] Cette province, qui intègre les deux anciens bantoustans xhosa du Transkei et du Ciskei (dans lesquels vivent la moitié des 6,7 millions d'habitants de la province), semble comme enclavée entre le KwaZulu-Natal et le Cap-Ouest. Les deux métropoles principales de Nelson Mandela Metro (Port Elizabeth) et Buffalo City (East London) étaient, jusqu'au début des années 1980, les pôles de la constructio […] Lire la suite

Les derniers événements

3-27 mars 1986 Afrique du Sud. Levée de l'état d'urgence et poursuite de la violence dans les cités noires

Le 21, à l'occasion de l'anniversaire des massacres de Sharpeville (1960) et de Langa (1985), six cent mille Noirs se mettent en grève à Uitenhage et Port Elizabeth. Treize morts sont à déplorer dans diverses régions à la suite d'affrontements entre Noirs. Du 25 au 27, au moins trente-deux personnes sont tuées, dont vingt-deux au cours de deux fusillades provoquées par la police : l'une à Winterfeld, un ghetto noir situé sur le territoire du homeland indépendant du Bophuthatswana, à une cinquantaine de kilomètres au nord de Pretoria, l'autre à Kwazakele, une township de Port Elizabeth sur l'océan Indien. […] Lire la suite

15-30 octobre 1985 Afrique du Sud. Nouveaux troubles et vive réprobation internationale après l'exécution d'un militant noir

Le régime d'exception décrété le 21 juillet est donc appliqué désormais dans 38 des 265 circonscriptions et surtout dans trois grandes villes : Johannesburg, Port-Elizabeth et Le Cap, dont les townships ou cités noires continuent d'être touchées par de nombreux incidents : selon les chiffres officiels, ces troubles ont fait 264 morts en trois mois. […] Lire la suite

20-31 juillet 1985 Afrique du Sud. Réactions internationales après la proclamation de l'état d'urgence dans les cités noires

Le 20, le président sud-africain Pieter Botha annonce que l'état d'urgence est instauré à partir du 21 dans trente-six districts de la région de Johannesburg et de Port Élizabeth, à l'est de la province du Cap. Cette décision a été prise, selon Pieter Botha, pour faire face à l'agitation dans les cités noires où, depuis septembre 1984, les affrontements ont fait plus de cinq cents morts. […] Lire la suite

15-22 mars 1985 Afrique du Sud. Graves troubles dans les cités noires

Les 15, 16 et 17, de nouvelles émeutes ont lieu dans les cités noires de la provinces du Cap et près de Port Elizabeth. Quinze personnes sont tuées. Le 21, à Langa, township de Uitenhage, petite ville située près de Port Élizabeth, une foule d'environ trois mille personnes se rend aux obsèques de trois des quinze Noirs tués le week-end précédent. Des policiers tirent sur ce rassemblement, jugé illégal, et vingt autres Noirs sont tués. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Alain HUETZ DE LEMPS, « PORT ELIZABETH », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/port-elizabeth/