LAMBERT PIERRE (1920-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De son vrai nom Pierre Boussel, Pierre Lambert est issu d'une famille pauvre d'immigrants juifs russes. Abandonnant les Jeunesses communistes, il adhère au Parti communiste internationaliste, scission trotskiste minoritaire fondée en 1936 par Raymond Molinier et Pierre Frank, opposée à la fois au stalinisme et aux stratégies de fronts populaires contre les fascismes. En 1952, il est dirigeant du P.C.I., rebaptisé O.C.I. (Organisation communiste internationaliste) de 1968 à 1981, à nouveau P.C.I. jusqu'en 1984, puis Mouvement pour un parti des travailleurs, et Parti des travailleurs (P.T.) depuis 1991. Son Courant communiste internationaliste, qualifié couramment de « lambertiste », est dominant au sein de ce parti. On lui a exagérément attribué, suivant le fantasme inusable du complot généralisé, la paternité d'une stratégie d'« entrisme » dans de multiples organisations politiques et syndicales, mais son parti fut précisément exclu de la IVe internationale en 1952 pour avoir refusé la consigne d'entrisme au sein du P.C.F.

—  Universalis

Classification

Les derniers événements

26 septembre - 1er octobre 2004 • France • Renouvellement partiel du Sénat.

et un ans. Le 1er octobre, Christian Poncelet, qui avait devancé l'ancien ministre Alain Lambert lors d'une primaire organisée au sein de l'U.M.P. deux jours plus tôt, est réélu à la présidence du Sénat au premier tour de scrutin par 191 voix contre 116 pour Jean-Pierre Bel (P.S.).  [...] Lire la suite

2-7 octobre 2003 • France • Offensive des libéraux de l'U.M.P. contre les trente-cinq heures.

Le 2, Alain Lambert, ministre du Budget, estime à « environ 15 milliards d'euros par an » le coût de la mise en place des « trente-cinq heures », considérant que la réduction du temps de travail constitue la cause de l'augmentation du déficit public de la France. Le 3, le porte-parole [...] Lire la suite

Pour citer l’article

« LAMBERT PIERRE - (1920-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-lambert/