LAMBERT PIERRE (1920-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De son vrai nom Pierre Boussel, Pierre Lambert est issu d'une famille pauvre d'immigrants juifs russes. Abandonnant les Jeunesses communistes, il adhère au Parti communiste internationaliste, scission trotskiste minoritaire fondée en 1936 par Raymond Molinier et Pierre Frank, opposée à la fois au stalinisme et aux stratégies de fronts populaires contre les fascismes. En 1952, il est dirigeant du P.C.I., rebaptisé O.C.I. (Organisation communiste internationaliste) de 1968 à 1981, à nouveau P.C.I. jusqu'en 1984, puis Mouvement pour un parti des travailleurs, et Parti des travailleurs (P.T.) depuis 1991. Son Courant communiste internationaliste, qualifié couramment de « lambertiste », est dominant au sein de ce parti. On lui a exagérément attribué, suivant le fantasme inusable du complot généralisé, la paternité d'une stratégie d'« entrisme » dans de multiples organisations politiques et syndicales, mais son parti fut précisément exclu de la IVe internationale en 1952 pour avoir refusé la consigne d'entrisme au sein du P.C.F.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« LAMBERT PIERRE - (1920-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-lambert/