REMY PIERRE-JEAN (1937-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrivain et diplomate français. Né à Angoulême, Jean-Pierre Angremy, qui prendra par la suite le pseudonyme de Pierre-Jean Remy, fait ses études au lycée Condorcet. Il intègre l'E.N.A. en 1963 et commence ensuite une double carrière de diplomate et d'écrivain. Il est tour à tour en poste à Hong Kong et Pékin avant de rentrer en France en 1966. À partir de 1972, il accumule les charges mêlant étroitement politique et affaires culturelles, à l'O.R.T.F. puis au ministère de la Culture, où il est directeur du théâtre et des spectacles, et où il suivra un temps les dossiers de la Cité de la musique à la Villette et de l'Opéra de la Bastille. Il sera par la suite, notamment, directeur de l'académie à la Villa Médicis de Rome (de 1994 à 1997), puis président de la Bibliothèque nationale de France (de 1997 à 2002). Il est élu à l'Académie française le 16 juin 1988. Profuse, romanesque pour une bonne part, son œuvre compte une quarantaine d'ouvrages qui trouvent leur inspiration dans l'évocation de ses univers de prédilection, Chine ou Italie (Le Sac du Palais d'été, prix Renaudot 1971 ; Orient-Express I et II, 1979 et 1984 ; Une ville immortelle, grand prix du roman de l'Académie française 1986 ; Toscanes, 1989) et dans la passion de la musique (Callas, une vie, 1978 ; Berlioz, 2002 ; Dictionnaire amoureux de l'opéra, 2004).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« REMY PIERRE-JEAN - (1937-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-jean-remy/