BERRIGAN PHILIP (1923-2002)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Militant pacifiste américain. Mobilisé en 1943, Philip Berrigan sert sur le front européen comme officier d'artillerie. Entré au séminaire des joséphites à Baltimore, ordonné prêtre en 1955, il soutient la lutte pour les droits civiques des Noirs. Opposé à la guerre du Vietnam, il brûle publiquement, le 17 mai 1968, avec huit autres personnes dont son frère Daniel (jésuite), les dossiers militaires du bureau de recrutement de Catonsville, première d'une série d'actions non-violentes spectaculaires qui lui coûteront onze ans de prison. Il lance aussi, le 9 septembre 1980, le mouvement d'opposition aux armes nucléaires Plowshare (suivant Ésaïe 2, 4 : « Martelant leurs épées, ils en feront des socs », en s'introduisant dans une usine de General Electric pour marteler et asperger de sang des têtes d'ogive). Excommunié pour avoir épousé une religieuse, il avait fondé en 1973 Jonah House, communauté défendant l'idéal pacifiste américain d'inspiration évangélique.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« BERRIGAN PHILIP - (1923-2002) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/philip-berrigan/