FALLACI ORIANA (1929-2006)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Journaliste et romancière italienne. Née dans une famille antifasciste, Oriana Fallaci milite dès l'adolescence contre les régimes de Mussolini et d'Hitler. Journaliste à dix-sept ans, elle entame une carrière de reporter et d'interviewer qui la conduira sur toute la planète, au contact des guerres et des crises majeures. Ses entretiens avec les leaders les plus en vue (Golda Meir, Kissinger, Giap, Kadhafi, Deng Xiaoping, Khomeyni) consacrent son aura internationale. Vivant à New York lors des attentats du 11 septembre 2001, elle réagit avec virulence dans le Corriere della sera contre le terrorisme, le fanatisme islamique et la démission de l'Occident. Son article se développe l'année suivante en livre pamphlet, La Rage et l'orgueil, dont la violence, aux limites du racisme, suscite des polémiques. Elle revient à la charge en 2004 avec La Force et la raison, puis, en 2006, dans un article du New Yorker condamnant la construction d'une mosquée en Toscane.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« FALLACI ORIANA - (1929-2006) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/oriana-fallaci/