KIDMAN NICOLE (1967- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Actrice australo-américaine. Née de parents australiens le 20 juin 1967 à Honolulu (Hawaii, États-Unis), Nicole Kidman grandit à Sydney (Australie). Sa carrière débute alors qu'elle n'est encore qu'une adolescente. Elle fait quelques apparitions dans des téléfilms et des miniséries pour la télévision, avant de décrocher le premier rôle féminin dans le thriller australo-américain Dead Calm (Calme blanc, 1989), de Philip Noyce. Elle fait ses débuts à Hollywood dans Days of Thunder (Jour de tonnerre, 1990) de Tony Scott, et c'est sur le tournage de ce film qu'elle rencontre Tom Cruise, son partenaire à l'écran, qu'elle épouse en 1990 (les deux acteurs divorceront en 2001). Nicole Kidman apparaîtra dans douze films au cours des dix années suivantes, dans des rôles très différents. Elle est par exemple la femme d'un gangster dans Billy Bathgate (1991), une journaliste ambitieuse qui veut percer dans le milieu de la télévision dans la comédie noire To Die For (Prête à tout, 1995) ou une jeune Américaine en voyage en Europe au xixe siècle dans The Portrait of a Lady (Portrait de femme, 1996), adapté du roman éponyme d'Henri James. Elle fait ses débuts au théâtre à Londres en 1998 dans The Blue Room (« La Chambre bleue »), une pièce de David Hare d'après l'œuvre originale du dramaturge autrichien Arthur Schnitzler La Ronde, dans laquelle elle interprète cinq rôles différents. Au début de 1999, Nicole Kidman fait ses premiers pas à Broadway, dans la même pièce. En 1999 également sort Eyes Wide Shut, dernière œuvre de Stanley Kubrick. L’évocation de la vie privée de l’actrice et de Tom Cruise, partenaires dans le film, a trop souvent occulté les qualités de cette ténébreuse plongée dans la vie d’un couple, librement adaptée de la Traumnovelle de Schnitzler.

Nicole Kidman aborde par la suite des rôles qui mettent en lumière la variété de son talent. Dans Moulin Rouge !, comédie musicale de Baz Luhrmann, (2001), elle joue le rôle d'une meneuse de revue dans le Paris de la Belle Époque ; ce rôle lui vaut sa première nomination aux oscars. En 2001 toujours, elle est à l'affiche de The Others (Les Autres), un thriller surnaturel, et de la comédie noire Birthday Girl (Nadia), dans laquelle elle interprète une jeune et jolie Russe mariée à un Anglais par l'intermédiaire d'un site de rencontres. En 2003, elle obtient l'oscar de la meilleure actrice pour le portrait de Virginia Woolf qu'elle campe dans The Hours (2002), adaptation au cinéma du roman de Michael Cunningham, lauréat du prix Pulitzer. Elle enchaîne les succès, avec des films comme Dogville (2003), The Human Stain (La Couleur du mensonge, 2003), Cold Mountain (Retour à Cold Mountain, 2003) ou Margot at the Wedding (Margot va au mariage, 2007). En 2007, Nicole Kidman interprète l'envoûtante et dangereuse Marisa Coulter dans The Golden Compass (La Boussole d'or), tiré du premier opus de la trilogie fantastique très controversée de Philip Pullman His Dark Material (À La Croisée des mondes), traduit en français sous le titre Les Royaumes du Nord. L’actrice rencontre également un grand succès dans Australia (2008) et Rabbit Hole (2010, nomination à l’oscar 2011 de la meilleure actrice). Avec Paperboy (2012), elle parvient à s’extraire du personnage souvent un peu compassé qui est le sien.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Classification

Pour citer l’article

« KIDMAN NICOLE (1967- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 février 2023. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/nicole-kidman/