BONAPARTE NAPOLÉON JOSEPH CHARLES PAUL, dit LE PRINCE JÉRÔME ou PLON-PLON (1822-1891)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Deuxième fils du roi Jérôme et de Catherine de Wurtemberg, Napoléon Joseph Charles Paul Bonaparte naquit à Trieste. Il eut une existence mouvementée, car son enfance s'écoula en exil. Il suivit les cours de l'académie militaire de Ludwigsburg au Wurtemberg, de 1837 à 1840. Puis il voyagea à travers l'Europe. À la chute de Louis-Philippe, il vint résider en France et se fit élire député de la Corse. À l'Assemblée, sous la IIe République, il siégea d'abord parmi les modérés, puis, après 1849, il vota à gauche et fut surnommé le prince de la Montagne.

Il se retira après le coup d'État de 1851, mais accepta plusieurs charges officielles. Pendant la guerre de Crimée, il commanda une division. En 1858, il devint ministre de l'Algérie et des Colonies. Adoptant parfois une attitude de franche opposition à l'Empire, ce prince très intelligent et homme de caractère milita en faveur du canal de Suez. D'autre part, ayant épousé la princesse Marie Clotilde, fille du roi de Sardaigne Victor-Emmanuel II, il encouragea Napoléon III à agir en faveur de la réalisation de l'unité italienne. Grand admirateur de Napoléon Ier auquel il ressemblait physiquement, il joua par ses vues très modernes un rôle important dans l'histoire du second Empire. Ses opinions anticléricales lui valurent d'être écarté de la tête du Parti bonapartiste ; c'est son fils Victor qui fut reconnu comme prétendant au trône impérial en 1879.

—  José MURACCIOLE

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

José MURACCIOLE, « BONAPARTE NAPOLÉON JOSEPH CHARLES PAUL, dit LE PRINCE JÉRÔME ou PLON-PLON (1822-1891) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/napoleon-joseph-charles-paul-bonaparte/