Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MUGÉARITES

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

Trachyandésites leucocrates à oligoclase et olivine, les mugéarites sont des roches magmatiques effusives qui s'intègrent dans la série de différenciation alcaline : basalte alcalin à olivine → hawaiite → mugéarite → benmoréite → phonolite ou trachyte.

La composition minéralogique fait apparaître de l'olivine en phénocristaux et microcristaux souvent zonés à la périphérie. La teneur en fer est assez élevée, et l'altération en iddingsite très développée. Presque toujours, l'olivine domine fortement le pyroxène sur le plan quantitatif. Ce dernier cristallise tardivement et n'est présent que dans la pâte microcristalline ; on peut le classer parmi les ferro-augites à taux élevé de calcium et de sodium.

Les minéraux opaques sont de la titanomagnétite avec quelques inclusions d'ilménite. Les feldspaths sont présents dans la pâte et sous forme de microphénocristaux. Leur orientation selon les lignes d'écoulement est responsable de la structure trachytique de ces roches. Les grands phénocristaux sont fortement zonés : le cœur, aux macles nettes, a une composition qui oscille entre An30 et An45, alors que la périphérie est constituée par une anorthose calcique dans laquelle les macles s'estompent progressivement. Comparativement aux hawaiites, les mugéarites renferment davantage d'orthose normative et du plagioclase plus sodique.

La somme des alcalins dans les mugéarites varie de 7 à 9 p. 100 (dans les trachyandésites stricto sensu, elle est comprise entre 8,5 et 10,5 p. 100).

Il faut enfin signaler l'existence de mugéarites riches en potassium (tristanites des îles Tristan da Cunha et Gough).

Les mugéarites sont des laves typiquement alcalines que l'on rencontre aussi bien en milieu océanique (îles Hawaii, Ascension, Sainte-Hélène, Maurice, Marquises...) que continental (Écosse, Nouvelle-Zélande, Japon, Australie...). Elles n'apparaissent jamais dans les complexes volcaniques des zones orogéniques.

— Claude SALZE

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : docteur de troisième cycle, attaché au laboratoire de volcanologie de l'université de Paris-XII

Classification

Pour citer cet article

Claude SALZE. MUGÉARITES [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • TRACHYANDÉSITES

    • Écrit par
    • 583 mots

    Dans la classification de Jung et Brousse les trachyandésites sont des roches volcaniques, intermédiaires entre les basaltes et les roches différenciées du type trachyte et rhyolite ou phonolite. En fait, il existe, parmi les roches volcaniques, plusieurs lignées de différenciation, le terme d'andésite...