MERCATI MICHELE (1541-1593)

Savant italien. Ce naturaliste, intendant des jardins du pape, réunit au cours de son existence une collection de fossiles et d'objets curieux. Dans l'inventaire qu'il rédige, il est le premier à affirmer, au XVIe siècle, que les « pierres de foudre » sont des outils fabriqués par l'homme, à une époque où la métallurgie n'était pas connue. Son ouvrage ne sera publié qu'en 1717, alors que les idées qu'il avait avancées commençaient à circuler dans le monde scientifique.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« MERCATI MICHELE - (1541-1593) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-mercati/