WILKES MAURICE (1913-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pionnier britannique de l'informatique.

Maurice Vincent Wilkes naît le 26 juin 1913 à Dudley, dans le Worcestershire. Il s'intéresse très tôt à l'électronique et étudie cette discipline durant son temps libre, parallèlement à ses études de mathématiques qu'il effectue au Saint John's College de Cambridge où il obtient sa licence en 1934. Il poursuit ensuite son cursus au laboratoire Cavendish de cette université de Cambridge, où il passe une maîtrise en 1936, puis un doctorat l'année suivante. Appelé sous les drapeaux pendant la Seconde Guerre mondiale, il travaille à cette occasion sur les radars et effectue de la recherche opérationnelle. Démobilisé, il retourne à l'université de Cambridge pour diriger le laboratoire de mathématiques (qui sera renommé plus tard laboratoire d'informatique) de 1945 à 1980, y enseignant également la technologie informatique à partir de 1965. Il travaille ensuite dans l'industrie. En 2002, il est nommé professeur émérite à l'université de Cambridge.

Au cours de ses recherches, Maurice Wilkes participe à la conception et à la construction de l'E.D.S.A.C. (Electronic Delay Storage Automatic Computer), premier ordinateur opérationnel de l'histoire, en 1949. Deux ans plus tard, il invente la microprogrammation et publie le premier manuel de programmation informatique : The Preparation of Programs for an Electronic Digital Computer. En 1965, il signe le premier article sur la mémoire cache. En 1980, enfin, Maurice Wilkes devient un pionnier de l'architecture client-serveur.

Lauréat du prix Turing en 1967 et du prix de Kyōto en 1992, Maurice Wilkes est fait chevalier en 2000. Il meurt le 29 novembre 2010 à Cambridge.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« WILKES MAURICE - (1913-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-wilkes/