DUPUREUR MARYVONNE (1937-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Maryvonne Dupureur fut l'une des meilleures athlètes françaises dans les années 1960. Elle a établi neuf records de France et glané dix titres de championne de France, du 400 au 1 500 mètres. Modeste mais énergique, elle mena de front sa carrière sportive et son activité de professeur d'éducation physique, qu'elle exerça à Lille puis à Saint-Brieuc. Sa meilleure distance était le 800 mètres. Elle participa à cette épreuve, que les femmes ne disputaient plus depuis 1928, aux Jeux de Rome en 1960. Aux Jeux de Tōkyō, en 1964, elle en était même la favorite. Cette Bretonne qui courait sous les couleurs de l'A.S.P.T.T. de Lille constituait ainsi l'une des meilleures chances de titre olympique pour la délégation tricolore. Mais, partie sur un rythme trop élevé, elle fut débordée par la Britannique Ann Packer, qui établissait un nouveau record du monde (2 min 1,1 s), alors que Maryvonne Dupureur obtenait la médaille d'argent en 2 min 1,9 s (record de France). Maryvonne Dupureur participa encore au 800 mètres lors des Jeux de Mexico, mais, victime des effets de l'altitude, elle ne prit que la huitième place de la course remportée par l'Américaine Madeline Manning. Par la suite, elle fut la première femme à siéger au comité directeur de la Fédération française d'athlétisme et participa à la création du club de Saint-Brieuc Athlétisme puis de l'Union athlétique 22, dont elle resta la présidente bénévole jusqu'à la fin de sa vie.

—  Universalis

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Classification

Pour citer l’article

« DUPUREUR MARYVONNE - (1937-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/maryvonne-dupureur/