JURUNA MÁRIO (1943-2002)

Homme politique brésilien. Membre de la tribu amazonienne des Xavantes, Mario Juruna ne découvre la « civilisation » qu'à la fin de son adolescence, lorsqu'il est nommé chef d'un village proche de la ville de Barra do Garça. Les empiètements continus des exploitants agricoles et des orpailleurs sur les territoires des Amérindiens poussent l'ardent cacique à animer la lutte contre les intrus. Armé d'un magnétophone, Juruna enregistre, à la fin des années 1970, les promesses électorales et les discours officiels concernant les droits des Indiens. Confrontant publiquement les paroles aux actes, il met les autorités de la dictature militaire (1964-1985) au pied du mur. Soutenu par des organismes internationaux comme le Tribunal Russell, l'« Indien au magnétophone » non seulement sauve sa tête, mais se présente aux élections de 1982, qui font de lui le premier et unique député fédéral indien, pour le Parti démocrate travailliste de l'État de Rio. L'année suivante, il stupéfie le Parlement par une violente diatribe dénonçant l'incapacité et la corruption quasi générales des élus. Censuré, et par ailleurs malade, il se retire dans la banlieue de Brasilia.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« JURUNA MÁRIO - (1943-2002) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/mario-juruna/