DURRY MARIE-JEANNE (1901-1980)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Personnage admiré, redouté ou controversé, Marie-Jeanne Durry conserva jusqu'au bout, dans un corps miné, cette stupéfiante volonté qu'on pouvait lire dans son regard. Cependant, ayant glané les honneurs et gravi tous les échelons de la carrière universitaire, elle ne parvint jamais à se faire vraiment connaître hors d'un cénacle de fidèles. Il est peu de femmes, en un temps où l'Université appartenait presque exclusivement aux hommes, qui aient su s'y tailler une telle place. Professeur d'université à trente-deux ans, elle entra en 1947, après un passage aux Affaires étrangères, à la Sorbonne. En 1956, elle devint directrice de l'École normale supérieure de jeunes filles de Sèvres. Elle obtint, en 1977, le grand prix de poésie de l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre. Elle dialogua enfin avec presque tous les écrivains et les poètes marquants de son époque. Pourtant il y avait, au bout de tant de réussite, l'insatisfaction première et la recherche d'un « ailleurs » dont témoigne sa poésie. Il est trop tôt pour dire ce qu'il restera d'une œuvre universitaire considérable, où La Vieillesse de Chateaubriand côtoie des études consacrées aux poètes qu'elle aimait : Laforgue, Supervielle, Apollinaire. On y trouve une certaine tradition attentive au texte, rebelle au jargon et aux écoles nouvelles, où la compréhension intime de l'homme, la fréquentation inlassable de l'œuvre et l'humilité devant les « petits faits vrais » restent les chemins étroits de la « lecture ».

L'œuvre elle-même, du Soleil de sable au Huitième Jour, sans être académique, ne s'est pas épurée d'une immense culture, de lectures sous-jacentes, et son lyrisme, parfois biblique, hésite à rompre avec les formes traditionnelles. Marie-Jeanne Durry consacra ses dernières années à une revue, Création, qui rassembla de brillants noms de l'Université et de la poésie.

—  Patrick GRIOLET

Écrit par :

  • : agrégé de lettres modernes, conseiller culturel en Norvège

Classification

Pour citer l’article

Patrick GRIOLET, « DURRY MARIE-JEANNE - (1901-1980) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-jeanne-durry/