HOPPE MARIANNE (1909-2002)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Actrice allemande. Après avoir commencé une carrière au théâtre en 1928, elle se tourne également vers le cinéma et devient une des actrices du cinéma nazi. On la voit notamment dans Crépuscule, de V. Harlan (1937), où la forme du mélodrame sert d'instrument idéologique au régime, et dans Lumière dans la nuit, de H. Kaütner (1943). De 1936 à 1945, elle est l'épouse de Gustaf Gründgens, directeur du Théâtre d'État de Berlin et modèle du Méphisto de Klaus Mann. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, elle retrouve progressivement le chemin des scènes les plus prestigieuses, et met ses talents de tragédienne au service des pièces de Sartre, Ödön von Horvath, Thomas Bernhard et Heiner Müller. Sous la direction de celui-ci, on la voit également dans La Résistible Ascension d'Arturo Ui, en 1995.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« HOPPE MARIANNE - (1909-2002) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/marianne-hoppe/