KORFMANN MANFRED (1942-2005)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Archéologue allemand et turc. Après une enfance marquée par la guerre, Manfred Korfmann étudie préhistoire, protohistoire et archéologie à Francfort, puis à l'université américaine de Beyrouth (1962-1970). En 1968, il travaille sur le terrain en Afrique du Sud, au Swaziland et au Mozambique. Docteur en 1970, il enseigne à Francfort, Berlin et Istanbul, dirigeant des fouilles dans le nord-ouest de la Turquie. À partir de 1982, professeur à l'université de Tübingen, il ouvre les chantiers troyens qui feront sa gloire mondiale. En 1987, il entreprend une campagne de fouilles rigoureuses, qui démontre la fonction pluriséculaire de base de transit maritime de Troie, escale incontournable du trafic entre Méditerranée et mer Noire. Il reconstitue son évolution, tout en veillant à la publication de quinze volumes de Studia Troica. En 2003, il prend la nationalité turque, confirmant la passion éprouvée pour un site auquel il a consacré sa vie.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« KORFMANN MANFRED - (1942-2005) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/manfred-korfmann/