LES EUROPÉENS (dir. H. Ahrweiler et M. Aymard)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Décidé et conçu au lendemain de l'événement – la chute du Mur de Berlin – qui a rendu pensable une réunification de l'Europe, Les Européens (Hermann, 2000) s'ouvre sur une question : « Est-il possible de discerner dans l'histoire plusieurs fois millénaire de l'Europe les traits et les faits qui ont conduit les uns à se désigner, et les autres à appeler les habitants du continent du nom d'Européens ? » Quarante historiens ont été conviés à y répondre et à participer à une entreprise – la première du genre – qui doit sa totale réussite à ses deux maîtres d'œuvre ainsi qu'à l'appui donné par l'UNESCO, l'Université de l'Europe et la Maison des sciences de l'homme. Ils l'ont fait par des articles de synthèse, généralement brefs, lestés d'une érudition dont les signes visibles – les notes en bas de page – sont heureusement discrets et les perspectives qu'elle ouvre amplement dégagées.

Ces analyses concernent la formation d'un sentiment d'appartenance, la naissance d'une conscience, la reconnaissance d'une identité en prise sur des comportements et des opinions délibérément endossées et professées. Elles se distribuent, selon une périodisation classique, de l'Antiquité à l'époque contemporaine qui est divisée en deux parties, xixe et xxe siècles. Elles portent sur tous les espaces constitutifs d'une Europe dont tous les aspects – mentaux, sociaux, démographiques, économiques et politiques – sont successivement examinés. De la Grèce, rappelle Jacqueline de Romilly, l'Europe tient les idées de liberté et de loi, les valeurs démocratiques, le refus de la violence, la notion de concorde. À l'empire de la raison, les Européens doivent aujourd'hui aussi rapporter, comme les y invite Claude Nicolet, l'héritage de Rome et singulièrement le droit romain. Du paganisme au christianisme se produit un « schisme de l'âme », une transformation des rapports de l'homme à Dieu dont Hélène Ahrweiler tire toutes les conséquences : Jérusalem se profilant à l'horizon d'Athènes et de Rome, l'humanité se confond alors avec l'œkoumène.

Sur des ensembles qui se [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-V-Sorbonne, secrétaire général de L'Année sociologique

Les derniers événements

14 juin 2021 O.T.A.N. Sommet de Bruxelles.

Européens, plus soucieux de la défense de leur territoire et favorables au maintien de relations équilibrées avec Pékin. Le président américain Joe Biden assure toutefois que « les États-Unis sont là » pour l’Europe, rompant ainsi avec la défiance de l’administration Trump à l’égard de l’Alliance atlantique.  […] Lire la suite

23-31 mai 2021 Biélorussie – Russie. Enlèvement de l'opposant Roman Protassevitch.

européens aux avions biélorusses et demandent aux compagnies européennes d’éviter le survol de la Biélorussie. Le 28, le président Alexandre Loukachenko rencontre son homologue russe Vladimir Poutine à Sotchi pour évoquer le renforcement de l’« intégration » des deux pays prévue par le traité sur la création de l'Union de la Biélorussie et de la Russie […] Lire la suite

6-26 avril 2021 Turquie – Union européenne. Rencontre entre les dirigeants européens et le président Recep Tayyip Erdogan.

européens confirment leur intention de reconduire l’accord migratoire de mars 2016 qui prévoyait le maintien sur le territoire turc des migrants syriens en contrepartie du versement d’une aide financière à Ankara. L’extension de l’accord d’union douanière et l’assouplissement des conditions d’octroi de visas aux ressortissants turcs sont également  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bernard VALADE, « LES EUROPÉENS (dir. H. Ahrweiler et M. Aymard) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/les-europeens/