CALVO-SOTELO LEOPOLDO (1926-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme politique espagnol. Leopoldo Calvo-Sotelo a été le deuxième président du gouvernement espagnol après la dictature de Franco, de février 1981 à décembre 1982, et il a joué un rôle important dans la transition démocratique. Ingénieur des Ponts et Chaussées, monarchiste catholique, il a été président de la R.E.N.F.E. (société des chemins de fer espagnols) en 1967-1968, ainsi que représentant de l'industrie aux Cortes franquistes. Plusieurs fois ministre à partir de 1975, puis sous le gouvernement d'Adolfo Súarez, il succède à ce dernier le 23 février 1981, alors qu'une tentative de coup d'État est menée par le lieutenant-colonel Antonio Tejero. Sous son court mandat sont prises d'importantes mesures : adhésion de l'Espagne à l'O.T.A.N., loi sur le divorce, négociations avec les autonomistes basques, etc. À la suite des élections législatives d'octobre 1982, remportées par le socialiste Felipe Gonzalez, Calvo-Sotelo se retire du pouvoir. Le roi Juan Carlos lui a décerné, en 2002, le titre de marquis de la Ria de Ribadeo et de Grand d'Espagne.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« CALVO-SOTELO LEOPOLDO - (1926-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/leopoldo-calvo-sotelo/