ERVING JULIUS (1950- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Américain Julius Erving, personnage haut en couleur, fut l'un des meilleurs basketteurs du monde dans les années 1970 et 1980. Cet arrière-ailier de 1,98 mètre était célèbre pour ses contre-attaques rapides, son style aérien, qui lui permettait de se montrer efficace au rebond, et ses smashs (dunks) spectaculaires.

Né le 22 février 1950 à Roosevelt, dans l'État de New York, Julius Winfield Erving II joue dans l'équipe de son lycée. Puis, ayant décroché une bourse pour étudier à l'université du Massachusetts, il brille dans le Championnat de la National Collegiate Athletic Association (N.C.A.A.). En deux saisons, il devient l'un des cinq joueurs à avoir inscrit plus de 20 points et récupéré plus de 20 rebonds par match, en moyenne, durant sa carrière universitaire. Il demeure cependant peu connu du grand public lorsqu'il quitte le Massachusetts, après sa troisième année d'études, pour rejoindre les Virginia Squires au sein de l'American Basketball Association (A.B.A.) en 1971. Il sera transféré chez les New York Nets deux ans plus tard.

Erving évolue durant cinq saisons dans l'A.B.A. Il est à trois reprises le meilleur marqueur de cette ligue ; il est élu most valuable player (M.V.P., meilleur joueur) en 1974, 1975 et 1976 et il offre la victoire dans le Championnat aux Nets en 1974 et en 1976.

Lorsque l'A.B.A. est absorbée par la National Basketball Association (N.B.A.), les Nets cèdent Julius Erving aux Philadelphia 76ers. Erving conduit sa nouvelle équipe en finale de la N.B.A. à quatre reprises (1977, 1980, 1982, 1983) en sept ans, remportant le titre en 1983. Il est par ailleurs élu M.V.P. de la N.B.A. en 1981.

Julius Erving arrête la compétition en 1987. Il était devenu le troisième basketteur professionnel à avoir marqué 30 000 points au cours de sa carrière (A.B.A. et N.B.A.). Erving commente ensuite les matchs de basket-ball pour la télévision de 1993 à 1997 et fait partie de la direction du Orlando Magic de 1997 à 2003.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« ERVING JULIUS (1950- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/julius-erving/