RIMET JULES (1873-1956)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le nom de Jules Rimet est lié à l'histoire du football, et notamment à la création de la Coupe du monde. Le 7 avril 1919 naît la Fédération française de football association. Jules Rimet, président du Comité français interfédéral depuis 1906, devient le président de cette nouvelle institution qui réunit tous les acteurs du football français.

Jules Rimet

Jules Rimet

photographie

Jules Rimet (à gauche), président de la FIFA, présente la Victoire ailée, trophée destiné à récompenser le vainqueur de la Coupe du monde de football, à Raoul Jude, président de la Fédération uruguayenne, qui organise la première édition de l'épreuve. En dominant l'Argentine en... 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Jules Rimet fait valoir ses qualités de diplomate au sein de la Fédération internationale de football association (F.I.F.A.), créée le 23 mai 1904. Au sortir de la Première Guerre mondiale, les Anglais refusent que soient maintenues au sein de la F.I.F.A. les puissances vaincues, et exigent la dissolution de l'institution. Sur proposition des Scandinaves, Jules Rimet va jouer les conciliateurs. Il est logiquement élu président de la F.I.F.A. le 1er mars 1921.

Avec Henri Delaunay, il va œuvrer à la création d'une Coupe du monde. Le 26 mai 1928, lors du congrès d'Amsterdam, Henri Delaunay propose officiellement l'organisation d'un Championnat du monde ; l'idée est définitivement acceptée en 1929 et la première édition de l'épreuve se tient en 1930 en Uruguay. Jules Rimet devra néanmoins user de tout son pouvoir pour persuader la Fédération française – qui hésite à mobiliser des joueurs amateurs durant six semaines – d'envoyer une délégation disputer la compétition.

Jules Rimet manifestera encore sa forte personnalité en diverses occasions : en 1942, il se retire de la présidence de la Fédération française pour protester contre les mesures imposées par le Commissariat général à l'Éducation et aux Sports (restriction du professionnalisme, modification de la durée des rencontres) ; en 1949, il démissionne, cette fois définitivement, en raison du refus de la Fédération française d'intégrer les clubs sarrois. Entre-temps, il avait reçu la consécration de ses pairs, qui décidèrent en 1946 de donner son nom au trophée destiné à récompenser le vainqueur de la Coupe du monde. Le 21 juin 1954, Jules Rimet quitte la présidence de la F.I.F.A. et en devient le président honoraire. Il s'éteint le 16 octobre 1956.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « RIMET JULES - (1873-1956) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-rimet/