VAUZELLES JEAN DE (1495 env.-env. 1559)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Lyonnais, ordonné prêtre, Jean de Vauzelles est fait chevalier de Malte puis commandeur du prieuré de Montrottier (ou Montortier) qui dépend de l'abbaye de Savigny.

Il consacre la majeure partie de sa vie à des œuvres charitables, traduit des œuvres mystiques de l'Arétin dont l'Humanité de Notre Sauveur Jésus-Christ (Dell'humanità del Figliuolo di Dio) qui sera publiée, avec quelques modifications, par Pierre de Larivey sous son propre nom en 1604.

C'est pour sa participation à la célèbre joute des Blasons que l'histoire littéraire retient le nom de Jean de Vauzelles. On lui doit peut-être le Blason des Cheveux, mais surtout il composa le Blason de la Mort, méditation macabre et édifiante, intéressante surtout par sa thématique entièrement médiévale. Ce blason fut illustré de gravures par Holbein le Jeune sous le titre de Les Simulacres et historiées faces de la Mort ou de Danse des morts (1538).

—  Catherine TRESSON

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Catherine TRESSON, « VAUZELLES JEAN DE (1495 env.-env. 1559) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-vauzelles/