PEDROSO IVAN (1972- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le 28 septembre 2000 à Sydney, l’athlète cubain Ivan Pedroso, né le 17 décembre 1972 à La Havane, devient champion olympique du saut en longueur, en réussissant 8,55 mètres à son dernier essai, ce qui lui permet de devancer in extremis l’Australien Jai Taurima (8,49 m). Dominant la discipline depuis cinq ans, il est le plus digne des successeurs de Carl Lewis.

Le 29 juillet 1995 à Sestrières (Italie), Ivan Pedroso réussit un bond à 8,96 mètres : il aurait dû devenir recordman du monde, mais sa performance ne sera pas homologuée, car un officiel est passé devant l’anémomètre lors de sa tentative. Ivan Pedroso se console avec un premier titre de champion du monde (8,70 m), obtenu à Göteborg.

En 1996, à Atlanta, le Cubain aurait dû être champion olympique. Malheureusement, blessé, il n’est que l’ombre de lui-même (douzième) lors du concours remporté par Carl Lewis. Ivan Pedroso sera de nouveau champion du monde en 1997 à Athènes (8,42 m), en 1999 à Séville (8,56 m) et en 2001 à Edmonton (8,40 m).

Ivan Pedroso fut aussi champion du monde en salle en 1993 (8,23 m), 1995 (8,51 m), 1997 (8,51 m), 1999 (8,62 m) et 2001 (8,43 m). Il a annoncé sa retraite sportive en 2007.

Par la suite, Ivan Pedroso devient entraîneur d’athlétisme. Il conseille notamment le Français Teddy Thamgo, champion du monde du triple saut en 2013.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « PEDROSO IVAN (1972- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ivan-pedroso/