MIRREN HELEN (1945- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Actrice anglaise, née à Londres le 26 juillet 1945.

Née d'un père russe et d'une mère écossaise, Helen Mirren s'appelle Yelena Vasilievna Mironova jusqu'à l'âge de dix ans. À dix-huit ans, son interprétation de Cléopâtre dans une production de la National Youth Theatre retient l'attention, mais elle ne se lance pas immédiatement dans une carrière de comédienne. Poussée par ses parents, elle apprend le métier d'enseignante et obtient son diplôme. C'est alors qu'elle monte sur scène et ne tarde pas à rejoindre la Royal Shakespeare Company. Elle y passe la plus grande partie des quinze années suivantes, interprétant des rôles comme celui de Cressida dans Troïlus et Cressida et de Cléopâtre dans Antoine et Cléopâtre. Pendant un an, elle part en tournée en Afrique et en Amérique du Nord avec la troupe de théâtre expérimental de Peter Brook. Par la suite, elle se produit régulièrement sur scène.

La carrière cinématographique d'Helen Mirren débute avec Age of Consent (1969). Elle se produit ensuite dans de nombreux films, notamment The Long Good Friday (1980, Racket), Excalibur (1981), Cal (1984), qui lui vaut la palme de la meilleure actrice au festival de Cannes, White Nights (1985, Soleil de nuit), The Mosquito Coast (1986), le controversé The Cook, The Thief, His Wife, and Her Lover (1989, Le Cuisinier, le voleur, sa femme et son amant), The Comfort of Strangers (1990, Étrange séduction) et Gosford Park (2002). Elle a également interprété le rôle de l'inspecteur principal Jane Tennison dans la série télévisée Prime Suspect, et s’est vue récompensée en 1996 par un Emmy Award.

En 1994, Helen Mirren remonte sur la scène londonienne avec un brillant portrait de la lunatique et amoureuse Natalia Petrovna dans la pièce d'Ivan Tourgueniev Un mois à la campagne. Grâce à son interprétation de la reine Charlotte dans The Madness of King George (La Folie du roi George), elle reçoit l’oscar 1994 de la meilleure actrice dans un second rôle. En 2006, son interprétation du rôle d’'Élisabeth II dans The Queen, long-métrage de Stephen Frears, qui aborde les difficultés rencontrées par Élisabeth II et la famille royale après la mort de la princesse Diana, lui vaut de remporter l’oscar 2007 de la meilleure actrice.

—  Barbara WHITNEY, Universalis

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Barbara WHITNEY, « MIRREN HELEN (1945- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/helen-mirren/