CAUNES GEORGES DE (1919-2004)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 26 avril 1919 à Toulouse, licencié en droit de la faculté de Toulouse, Georges de Caunes entame sa carrière de journaliste à la Radiodiffusion française dès la naissance de celle-ci en 1944. Pionnier de la télévision, il participe à la création du journal télévisé, alors unique et en est le présentateur durant trois ans, de 1963 à 1966. Sa liberté de ton – tel cet enchaînement après un sujet sur les faits et gestes du président de Gaulle : « Et maintenant, passons du général au particulier » – le rend très populaire.

Son impertinence et son irrespect traduisaient une parfaite compréhension des enjeux de la télévision en tant que nouvel instrument d'information. Grâce à la télévision, il devenait possible de produire en direct un commentaire d'événements mis en images. Georges de Caunes a ainsi commenté le premier tiercé en direct, le 17 juin 1956, depuis l'hippodrome d'Auteuil. Ses activités publicitaires, jugées à l'époque non compatibles avec sa carte de presse, le contraignent à quitter l'O.R.T.F. en 1966. Il se tourne alors vers la radio, lieu par excellence du commentaire journalistique, où il devient animateur à Radio Luxembourg (1967-1969), puis à Radio Monte-Carlo (1974-1978).

De retour à la télévision, de 1975 à 1979, comme chef du service des sports de T.F.1, il commente les matches de rugby du Tournoi des cinq nations en compagnie de l'abbé Pistre. Dans le commentaire sportif, il est un journaliste moderne au sens où il est celui qui, par son discours, donne sens à l'image et à l'événement

Georges de Caunes incarnait surtout l'esprit d'un journalisme engagé au cœur de l'événement, à la fois acteur et spectateur de la réalité qu'il voulait vivre. La nécessité d'être « sur la scène » imprégnait son existence. « Je cours après tout ce qui vit. J'espère courir jusqu'à la fin de ma vie », expliquait-il. C'est ainsi que, dès le début de sa carrière, le jeune reporter avait démarré sa course en choisissant un journalisme de terrain. Envoyé spécial de la Radiodiffusion française, Georges de Caunes, au côté de personnalités aussi singulières que celles de Sam [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Maryse RAMAMBASON, « CAUNES GEORGES DE - (1919-2004) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-de-caunes/