WEAH GEORGE (1966- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Footballeur international puis président de la république du Liberia à partir de 2018.

Né le 1er octobre 1966 à Monrovia dans une famille modeste, George Weah appartient au groupe kru. Il est considéré comme un Native, par opposition aux Américano-Libériens, les descendants d’esclaves affranchis qui dominent la vie politique et économique du pays.

Avant-centre, le footballeur libérien George Weah débute en Europe en 1988 sous les couleurs de l'AS Monaco. Mais c'est avec le Paris-Saint-Germain, à partir de 1992, qu'il donne sa pleine mesure, remportant le titre de champion de France en 1994. Transféré au Milan AC en 1995, il est élu la même année Ballon d'or, premier joueur non européen à obtenir cette récompense. Il évolue ensuite en Angleterre, dans les clubs de Chelsea puis de Manchester City, avant de revenir en France, à l’Olympique de Marseille. Après quelques saisons aux Émirats arabes unis, il met fin définitivement à sa carrière en 2007.

photographie : George Weah en campagne, 2017

George Weah en campagne, 2017

Né lui-même dans un bidonville de Monrovia, l'ex-footballeur international George Weah, ici dans les rues de la capitale du Liberia lors de sa campagne présidentielle, le 6 décembre 2017, incarne les espoirs des plus pauvres.  

Afficher

Personnage généreux, George Weah participe à des actions humanitaires destinées à aider les enfants du Liberia touchés par la guerre civile. Ses convictions le poussent à entrer en politique. En 2005, il est candidat à l'élection présidentielle du Liberia. Bien qu’il soit arrivé largement en tête au premier tour du scrutin, il est battu au second tour par Ellen Johnson-Sirleaf. Il se présente en 2011 au poste de vice-président dans un ticket avec Winston Tubman, mais la réélection d’Ellen Johnson-Sirleaf l’empêche à nouveau d’accéder aux responsabilités. Sénateur de la province de Montserrado (la plus peuplée du pays) depuis 2014, George Weah se présente à l’élection présidentielle de 2017 et est élu largement (plus de 61 p. 100 des suffrages) à l’issue du second tour, le 26 décembre, face au vice-président Joseph Boakai, un autochtone comme lui.

—  Pierre LAGRUE, Universalis

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Les derniers événements

26 décembre 2017 Liberia. Élection de George Weah à la présidence.

George Weah n’appartient pas à l’élite libérienne des descendants d’esclaves affranchis émigrés des États-Unis lors de la création de l’État en 1822, qui domine la vie politique du pays. […] Lire la suite

10 octobre 2017 Liberia. Premier tour des élections générales.

George Weah, candidat du Congrès pour un changement démocratique, arrive en tête au premier tour de l’élection présidentielle avec 38,4 p. 100 des suffrages. Il doit être opposé au second tour au vice-président Joseph Boakai, candidat du Parti de l’unité, au pouvoir, qui recueille 28,8 p. 100 des voix. Arrivé troisième avec 9,6 p. 100 des suffrages […] Lire la suite

8-11 novembre 2005 Liberia. Élection contestée d'Ellen Johnson Sirleaf à la présidence

George Weah, pour la plupart des enfants-soldats de la guerre civile.  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « WEAH GEORGE (1966- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/george-weah/