ALMOND GABRIEL ABRAHAM (1911-2002)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Spécialiste américain de science politique né le 12 janvier 1911 à Rock Island (Illinois) et mort le 25 décembre 2002 à Pacific Grove (Californie). Gabriel Abraham Almond est connu pour ses travaux sur la nature et l'évolution des systèmes politiques.

Almond obtient son doctorat à l'université de Chicago en 1938 et enseigne au Brooklyn College de 1939 à 1946 – sauf entre 1942 et 1945, période durant laquelle il sert dans l'U.S. Office War Information. Après Yale (1947-1951 et 1959-1963) puis Princeton (1951-1959), il est nommé, en 1963, à Stanford, où il dirige le département de science politique de 1964 à 1968. Il fut également président de l'Association américaine de science politique (1965-1966), qui lui décerna le prix James Madison en 1981.

Almond est l'auteur de nombreux articles et ouvrages scientifiques, et, en particulier, le coauteur d'un ouvrage tout à fait révolutionnaire, The Civic Culture (1963). Avec Sidney Verba, il distingue les cultures politiques au sein desquelles les citoyens prennent part aux affaires publiques de celles où ils se tiennent ou sont tenus à distance ; il analyse le rapport entre la participation des citoyens et leurs attitudes envers leur système politique. Selon lui, pour qu'une nation ait un système stable, il est nécessaire que ses institutions coïncident avec sa culture politique.

Parmi les autres publications d'Almond, il faut signaler The Struggle for Democracy in Germany (1947, ouvrage collectif sous sa direction), The American People and Foreign Policy (1950), The Appeals of Communism (1954), The Politics of the Developing Areas (1960, ouvrage collectif sous sa direction), Political Development (1970) et Plutocracy and Politics in New York City (1998). Il a également collaboré à Comparative Politics : System, Process, Policy (1978), The Civic Culture Revisited (1980) et Progress and Its Discontents (1982).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« ALMOND GABRIEL ABRAHAM - (1911-2002) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-abraham-almond/