ZELLER FRED (1912-2003)

Peintre surréaliste, militant socialiste, grand maître du Grand Orient de France. Alors étudiant à l'École nationale supérieure des Arts décoratifs, Fred Zeller adhère en 1931 à la fédération des étudiants socialistes. En 1934, il est élu secrétaire fédéral et devient rédacteur en chef du journal Révolution. Avec des camarades exclus comme lui-même de la S.F.I.O., il fonde les Jeunesses socialistes révolutionnaires (1935). Trotski, retenu en Norvège, lui demande d'être son secrétaire. De retour en France, il dénonce avec André Breton les procès de Moscou. Il collabore en tant qu'illustrateur à de nombreuses publications. Durant la guerre, il participe activement à la Résistance. À partir de 1945, il décide de se consacrer à la peinture. Entré en 1953 dans la loge L'Avant-Garde maçonnique, il est élu en 1970 grand maître adjoint puis grand maître du Grand Orient de France (1971-1973), rencontrant alors des difficultés à faire admettre sa volonté d'« extériorisation ». Il a laissé des mémoires : Trois Points, c'est tout (1977).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« ZELLER FRED - (1912-2003) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/fred-zeller/