FELS FLORENT (1891-1977)

Florent Fels est né à Paris, à l'ombre de Saint-Gervais, non loin du ghetto parisien de la rue des Rosiers. De là, sa grand-mère le conduit souvent chez le grand critique d'art Théodore Duret où l'enfant découvre les impressionnistes. Sa mère, Agathe Restiau, est une robuste normande. Son père étant nommé directeur des finances à Lille, c'est dans cette ville qu'il va faire ses études ; à la faculté, il rencontre son meilleur ami, Pierre Bertin, qui prépare sa médecine alors qu'il est lui-même attiré par la philosophie. Leurs voies divergeront puisque leur vocation les entraînera l'un vers le théâtre, et Bertin deviendra le plus spirituel des sociétaires de la Comédie-Française, l'autre vers la critique d'art. Mais toute sa vie, Florent Fels sera attiré par les Flandres.

C'est pourtant à Paris que s'est déroulée la plus grande partie de sa carrière. Il a vingt et un ans quand éclate la Première Guerre mondiale. Il est mobilisé dans l'infanterie, et c'est seulement avec l'arrivée des Américains qu'il est chargé auprès d'eux d'une mission de liaison. Quand il est enfin démobilisé, il a obtenu la croix de guerre, la médaille de Verdun, la médaille de la Victoire, la Distinguished cross enfin.

Déjà, les goûts de Florent Fels le portent vers l'art et la littérature d'avant-garde. Arrivé de nuit en permission, il va frapper au petit matin à la porte du vieil immeuble du quartier Saint-André-des-Arts où habite un poète qu'il admire et, dans la chambre misérable de Blaise Cendrars, parlent longuement le jeune fantassin et celui qui, à la suite d'une blessure de guerre, vient d'être amputé d'un bras. À peine rendu à la vie civile il fonde une revue, Action, où, le temps de quelques numéros, s'expriment ses goûts libertaires dans le domaine de l'art comme dans celui des idées. Il aura pour premier collaborateur le poète Marcel Sauvage à qui viendront se joindre maints inconnus, parmi lesquels un certain André Malraux.

En 1922, deux jeunes gens, Maurice Martin du Gard et Jacques Guenne, décident de fonder le premier hebdomadaire destin [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Georges CHARENSOL, « FELS FLORENT - (1891-1977) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/florent-fels/