GOLDMAN EMMA (1869-1940)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Militante célèbre du mouvement anarchiste des années 1890-1920 aux États-Unis, Emma Goldman est née le 27 juin 1869 dans une famille de la communauté juive de Kovno (aujourd'hui Kaunas), en Lituanie (Empire russe). Elle passe une partie de son enfance dans son pays natal, puis à Königsberg, en Prusse orientale (aujourd'hui Kaliningrad, en Russie). Sa famille s'installe à Saint-Pétersbourg en 1883. Elle reçoit une éducation formelle limitée, mais lit énormément et noue des relations avec un cercle d'étudiants anarchistes à Saint-Pétersbourg. En 1885, la jeune Emma émigre aux États-Unis et s'installe à Rochester, dans l'État de New York. Dans cette ville, et plus tard à New Haven, dans le Connecticut, elle travaille dans un atelier textile et trouve, parmi ses collègues, des groupes de socialistes et d'anarchistes avec lesquels elle se lie. À la suite des manifestations et de l'attentat de Haymarket (3 mai 1886), la répression des syndicats bat son plein aux États-Unis. Après avoir déménagé à New York en 1889, Emma Goldman s'associe étroitement à Alexander Berkman, qui sera incarcéré en 1892 pour avoir tenté d'assassiner l'industriel Henry Clay Frick lors de la grève de l'usine sidérurgique Homestead. L'année suivante, elle se retrouve à son tour emprisonnée à New York pour avoir incité, par un discours enflammé, plusieurs ouvriers au chômage à déclencher une émeute.

Libérée en 1895, Emma Goldman se lance dans une tournée de conférences à travers l'Europe et les États-Unis. Leon Czolgosz, l'assassin du président William McKinley, prétend s'être inspirée d'elle, bien qu'il n'existe aucun lien direct entre eux et qu'Emma Goldman ait à cette époque cessé de tolérer la violence comme moyen de parvenir à ses fins. Une fois Berkman relâché en 1906, les deux anarchistes reprennent leurs activités conjointes. Emma Goldman fonde la même année la revue Mother Earth, dont elle assurera la rédaction en chef jusqu'à son interdiction en 1917. Naturalisée américaine, elle sera privée de sa nationalité d'adoption grâce à une manœuvre juridique en 1908. Deux ans plus tard, [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification

Pour citer l’article

« GOLDMAN EMMA - (1869-1940) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/emma-goldman/