HAMILL DOROTHY (1956- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Patineuse artistique américaine, Dorothy Hamill s'adjugea le titre olympique lors des Jeux d'Innsbruck, en 1976. Dernière patineuse à remporter une médaille d'or olympique sans réaliser de triple saut, elle était célèbre pour sa grâce sur la patinoire et ses pirouettes. Elle créa notamment une nouvelle figure, constituée d'une pirouette arabesque suivie d'une pirouette assise. En outre, de manière plus anecdotique, elle se distinguait par sa coiffure – largement imitée depuis lors – en forme de champignon, empêchant les cheveux de tomber sur les yeux.

Née le 26 juillet 1956 à Chicago, Dorothy Stuart Hamill chausse ses premiers patins à l'âge de huit ans, sur une mare gelée. Six ans plus tard, l'éducation de l'adolescente est confiée aux soins d'un précepteur, afin qu'elle puisse s'entraîner jusqu'à sept heures par jour. Dans les années 1970, elle part vivre à Denver, dans le Colorado, pour se perfectionner en suivant les conseils du célèbre Carlo Fassi. Cet entraînement intensif porte ses fruits : Dorothy Hamill est sacrée championne des États-Unis à trois reprises, de 1974 à 1976, et championne du monde en 1976 – le titre olympique, en 1976, couronnant ce palmarès.

Dorothy Hamill passe professionnelle en 1977 et commence à se produire avec la troupe de spectacle sur glace Ice Capades, dont elle deviendra par la suite propriétaire et gestionnaire (1993-1995). Elle apparaît également dans de nombreux galas diffusés à la télévision. Elle remporte les Championnats du monde professionnels de 1983 à 1987. Elle publie en 1983 son autobiographie (écrite avec Elva Clairmont), Dorothy Hamill on and off the Ice.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« HAMILL DOROTHY (1956- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dorothy-hamill/